📹 Suivez-moi sur Youtube pour du développement personnel et pour faire rayonner vos idées !

👉 Abonnez-vous ici pour ne rien manquer :

JungleToi, le Blog


Vente : si parler d’argent n’était plus un tabou

Vente : si parler d’argent n’était plus un tabou

Parler d'argent

Parler d’argent sans tabou…

Et si je vous disais que ce qui vous empêche de développer votre business n’est pas un énième outil ou votre contenu marketing, ni même votre méthode de vente, mais votre
rapport à l’argent ?
Et si, par conditionnement, vous étiez piégé par vos propres contradictions inconscientes ou inavouées ? Vous étiez comme tiraillé entre, d’un côté, votre volonté de partager votre expertise et de l’autre, de gagner de l’argent ?

Bonjour, je m’appelle Romain et dans cette vidéo je vais, dans un premier temps, définir le mot vente et puis tenter d’éliminer les pensées limitantes et les amalgames qui vous empêchent peut-être d’avancer.

A) Définition

Selon le Larousse : la vente, “c’est l’action de vendre quelque chose, d’échanger une marchandise contre de l’argent.”
Commençons par le mot argent. Je ne suis pas sociologue, mais le sujet de l’argent est tabou en France. Pour le vérifier simplement, souvenez-vous de votre réaction à l’idée de parler d’argent en famille, lors de votre entretien d’embauche, lors de votre négociation d’augmentation de salaire ou aujourd’hui avec vos clients. Nous sommes souvent mal à l’aise ou maladroits quand il s’agit de parler d’argent. En effet, l’argent connote beaucoup d’idées dans lesquelles on se reconnaît plus ou moins.

Notre entourage et des conditionnements vont porter des jugements sur nous. L’argent c’est le pouvoir, les profiteurs, les inégalités, on entend que la réussite des uns nécessite automatiquement la chute des autres.
On oppose richesse d’un côté et honnêteté de l’autre. L’héritage est bien perçu en France, mais réussir en business sans aide, c’est forcément étrange.
Les vendeurs ont mauvaise presse, on leur préfère les marketeurs et créateurs de contenu. Si le marketing attire par du contenu GRATUIT, la vente c’est le dernier acte, celui qui touche à l’argent en PAYANT. Si l’argent reste un sujet tabou pour vous et que vous souhaitez malgré tout partager votre expertise, pourquoi ne pas explorer l’associatif où j’ai longtemps travaillé ? En effet,
l’approche y est, en général, désintéressée. Maintenant, si vous souhaitez développer un business et vendre, voici :

Parler d’argent sans tabou : mes conseils

Vous pouvez par exemple changer la perception des mots autour de l’argent.
Remplaçons dans un premier temps argent par graine de tournesol ou par quelque chose qui pousse.

Puis continuons ainsi avec :

  • Croissance par rayonnement positif
  • Gardons en tête d’avoir un objectif, celui de planter le MAXIMUM DE GRAINES
  • Changeons profits et résultats par ABONDANCE et RÉCOLTES
  • Devenons des jardiniers et plantons des graines.
  • Votre business deviendra ainsi un formidable “jardin” à votre style.
  • Ne demandez plus à vos clients de “payer” plus, mais de “participer” à votre mission
  • Vos clients deviennent une communauté à l’écoute de vos conseils pour progresser
    avec vous.
  • Pour aligner l’argent avec vos valeurs, soyez transparent sur les investissements que
    vous ferez. Soyez pédagogue, l’argent est une énergie.

Fermez les yeux maintenant et imaginez que votre prestation n’est pas la recherche de profit, mais du jardinage.
Pour que vos plantes poussent bien, il vous faut un bon terrain et un bon climat. Les bonnes conditions, ça, justement, c’est votre marketing, c’est-à-dire adresser de bons messages, au bon moment, aux bonnes personnes, celles qui partagent VOS valeurs. Ne
plaisez pas à tout le monde.
Vous n’allez sûrement pas me croire, mais NE VOUS INQUIÉTEZ PAS pour la concurrence,
il y a de la place pour chaque idée. Tout le monde peut planter des ”graines de tournesol”.
Un jardin s’entretient par l’action, tous les jours. C’est un lieu d’expérimentation et de créativité dans lequel vous pouvez vous fixer des objectifs.

Parler d’argent en s’éduquant à la logique business !

Nous avons traité le mot argent, maintenant je vous propose de définir ce qu’est un échange en business. L’argent crée du lien, mais pour réussir à vendre pendant l’échange il faut adopter une attitude “business” exigeante. Cette attitude doit être tournée vers l’écoute de votre interlocuteur, car c’est lui qui financera votre développement.

1. Pour vendre, il faut être en mouvement, en action, avec de l’écoute continue.
Il ne suffit pas de créer votre profil sur une plateforme comme LinkedIn ou une autre et d’attendre. Il faut créer constamment du contenu pertinent qui va parler spécifiquement à des inconnus ayant le plus besoin de vos services. Après avoir capté leur attention, interagissez avec eux en commentaire. Mais surtout provoquez des échanges au téléphone/en visio, allez à l’écoute de leurs priorités du moment. Il est important de réfléchir sans relâche à une meilleure façon de refaire ce même travail inlassablement.

2. Il est normal, en vente, d’échouer dans vos actions, questionnez-vous et persévérez, les graines poussent avec du temps. Si les retours sont négatifs, tant mieux !
Améliorez votre approche et votre nombre d’interactions !
Prenez l’habitude de mesurer vos actions pour garder le moral, c’est simple : 0 contact appelé, 0 échange = 0 zéro vente.

3. Ne soyez pas timide, démontrez votre valeur ajoutée en utilisant un alibi, “le pourquoi vous contactez cette personne”. Plus tard, vous lui expliquerez point par point ce qu’elle va obtenir et comment cela va améliorer sa situation voire sa vie.
Répondez aux objections (qui sont de bons signes) : « Je n’ai pas le temps » ou « je ne suis pas intéressé », “C’est justement pour cela que je vous appelle !” si c’est trop cher, “par rapport à quoi ? ». Mettez en place des conditions de paiement. Parlez moins et montrez plus vos résultats ou des avis clients pour créer de la confiance.

4. Si vous manquez d’ailleurs de confiance en vous ? Tenez-vous simplement droit quand vous communiquez. Votre offre est unique, soyez-en fier, vous méritez d’être rémunéré si vous répondez à un besoin. Faire payer votre interlocuteur c’est l’engager, le mettre en mouvement. Il deviendra ainsi exigeant avec vous, mais surtout avec lui-même. Il en va de votre crédibilité : un bon restaurant a des prix élevés.

Conclusion :

Le business est une exploration dans la jungle. Vous devez être en mouvement, confiant car c’est vous le guide. La vente n’est pas un exercice académique, c’est une approche terrain à l’écoute de votre interlocuteur pour lui faire vivre la meilleure expérience.
Êtes-vous prêt à jardiner ?

Dites-moi en commentaire si cette manière de concevoir l’argent vous aide et pourquoi.
Plantons ensemble les graines et passons à l’action !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kits de Survie dans la jungle urbaine


Retrouvez ici des conseils pour se débrouiller avec les moyens du bord.

Ces kits de survie vous aideront, j’espère, à vous motiver et à atteindre vos objectifs dans la jungle du quotidien !

Hello, je suis Romain,
un entrepreneur dans le secteur du coaching en développement personnel.

Mon ascension sociale m'a appris le pragmatisme.
Mon ambition vous inspirer pour passer à l'action avec mon blog JungleToi.
Découvrez mes aventures en Norvège, mon job en Chine, le monde de l'entrepreneuriat et bien plus encore à très vite.